Banniere

 
  Galerie

 La vache dans l'art

 Lune à l'autre

 Intense vie des musées

 Les musées de Bourgogne

 FRAM Mâcon

 FRAM Montbard

 FRAM Alésia

 FRAM Dijon

 Acquisitions FRAM 1995-2005

 Voyage sur la Saône

 Il n’est moutarde qu’à Dijon ?

 Bois gravés

 Les bois gravés (enfants)

 Les faïences patronymiques

 
  Dossiers

 Bourgogne en Coiffes

 Le Jumelage Culture à l'hôpital

 Le service pédagogique des Musées de Macôn

 La vie des enfants : Jeux et jouets

 La vie des enfants : Vêtements, parure & toilette

 La vie des enfants : Cuisine et gourmandises

 La vie des enfants : Education et écriture

 La vie des enfants à l'époque gallo-romaine

 Il n'est moutarde qu'à Dijon ?

 Mouvements en objet, Objets en mouvement

 Les bois gravés au Musée du Châtillonnais

 Les ducs de Bourgogne (1363-1477)

 
 
 
  Recherche

 
 
 
Contact

Info légales
english deutsch italiano
 
Il n'est moutarde qu'à Dijon ?
Au Moyen-Age, la moutarde est affaire domestique car généralement l'inventaire après décès d'une cuisine révèle que, parmi les ustensiles, il y a un moulin à moutarde avec lequel on écrase le sénevé (nom de la graine de moutarde – genre Brassica ou Sinapis) dans du vinaigre pour assaisonner les mets.
La production de moutarde n'est pas exclusivement liée à Dijon car les pots eux-mêmes nous apprennent qu'en France, le moindre épicier de village fabriquait aussi de la moutarde.

Pourquoi Dijon se spécialise dans cette activité ? Notre propos nous entraînera à la découverte de l'histoire de la moutarde en Bourgogne à travers les collections du Musée de la Vie bourguignonne. Nous découvrirons la moutarde, ses vertus thérapeutiques, son histoire, les statuts des moutardiers, la technique de fabrication, ses emballages ainsi que quelques grands noms bourguignons.

Télecharger le dossier complet (pdf)