Banniere

 
  Jardin des sciences de Dijon

 


Le Jardin des Sciences de la Ville de Dijon


Un Muséum d'histoire naturelle, un jardin botanique, un planétarium...


Le Jardin des Sciences du parc de l'Arquebuse réunit trois pôles scientifiques et ludiques en plein cœur de Dijon. Un voyage à vous faire... tourner la Terre !


 Le Muséum d'Histoire naturelle : ludique, interactif, pédagogique !


COMMUNIQUE DE PRESSE



Jardin des sciences de la ville de Dijon, structure originale de diffusion et de partage des savoirs scientifiques, offre grâce à ses trois entités (muséum, planétarium et jardin botanique), une vision complète et transverse sur l'ensemble des sciences de la nature.


Son objectif est de mettre en lumière les relations entre la nature, l'humain et l'environnement.



Le « nouveau » muséum
Avec ses espaces muséographiques rénovés et son discours entièrement réactualisé, le muséum présente l'histoire du vivant et de la biodiversité. Entre connaissances scientifiques actuelles et sensibilisation citoyenne, découvrez l'importance de la préservation de la biodiversité, enjeu fondamental du développement durable.


Bienvenue au Jardin des sciences : un site unique en France au coeur de Dijon


 Trois entités pour comprendre la biodiversité : un muséum, un planétarium, un jardin botanique.


 Un site unique reconnu par les publics avec en moyenne plus de 100 000 visiteurs par an.


 Une invitation à découvrir la diversité du vivant dans toutes ses dimensions.


 Un lieu pour regarder la nature autrement.


  Des ressources, une équipe, un état d'esprit et des outils à votre disposition pour vous accompagner et participer à la connaissance et à la préservation de la biodiversité urbaine.


Le Jardin des sciences : trois entités sur un seul site


muséum | planétarium | jardin botanique


Le Jardin des sciences de la ville de Dijon constitue un carrefour pour apprendre et comprendre les relations qui existent entre la nature, l'humain et l'environnement.


Son engagement est de partager avec tous et d'expliquer aux publics les enjeux fondamentaux de la biodiversité en recréant les liens qui unissent l'être humain et la nature.


Ces liens, ils existent et le « nouveau » muséum a pour ambition de les renforcer en permettant à chacun d'entre nous de comprendre et de respecter l'étonnante diversité du vivant.


Le jardin botanique : vitrine de la biodiversité


En plein coeur de Dijon, ce jardin historique pas comme les autres offre aux promeneurs une délicieuse flânerie dans l'univers de la biodiversité végétale :


L'Ecole de botanique propose, à partir de plantes vivantes (plus de 500 espèces et variétés végétales), de découvrir et de mieux comprendre la biodiversité sauvage et cultivée et, comment les hommes, par leurs pratiques de production et de consommation, influencent cette diversité.


La Roseraie de l'Arquebuse regroupe plus de 230 variétés de roses anciennes et modernes ainsi que des espèces sauvages.


L'Arboretum est conçu comme un jardin à l'anglaise avec ses allées sinueuses, ses statues, son petit plan d'eau, ses essences d'arbres provenant des 5 continents. Un parcours tactile a été réalisé en 2012 pour permettre aux personnes déficientes visuelles de découvrir les essences d'arbres présentées.


A cet ensemble, s'ajoutent le Pavillon du Raines, la Petite et la Grande Orangeries (19ème et 20ème siècles) qui accueillent tout au long de l'année des expositions temporaires, des événements festifs, des conférences/débats...


Hôtel à insectes, ruches d'abeilles domestiques, prairie fleurie... jalonnent le parcours.



Le planétarium Hubert Curien : la tête dans les étoiles
Installé au coeur du Jardin des sciences, ce lieu privilégié permet de comprendre l'origine du système solaire et dévoile notre planète où la vie a pu se développer.


D'étoiles en constellations, de planètes en satellites, des images étonnantes dévoilent notre planète, la Terre et nous


font réaliser que nous sommes tous des « poussières d'étoiles ».


En introduction à ces spectacles, une exposition permanente, « Des étoiles à notre Terre », permet de découvrir le système solaire et notre planète Un muséum réinventé


Il se réinvente et fait peau neuve pour vous offrir un ensemble cohérent et complet où toutes les sciences de la nature sont à l'honneur.


 




Voir la fiche

  Autres lieux
Voir les autres lieux
 
 
  Recherche

 
 
 
Contact

Info légales
english deutsch italiano
 
  Recherche thématique
 
   
 
  Recherche géographique
 


Résultat de votre recherche
 
Musées à Ciry-le-Noble   Musées autour de Ciry-le-Noble

Ciry-le-Noble, la Briqueterie
Sur le site d'une ancienne briqueterie, l'Ecomusée a mis en place, en collaboration avec l'AFPA de Saône-et-Loire, un chantier-école dont l'action vise à en restaurer les bâtiments et machines. Ce programme, qui a débuté en 1996, a permis une ouverture partielle du site au public qui découvre une usine en vraies dimensions avec toutes ses machines et son équipement.
 

Le Creusot, Musée de l'homme et de l'industrie
Créé à la fin de 1973, l’Écomusée du Creusot-Montceau a pour missions de recenser, étudier et valoriser le patrimoine du territoire de la Communauté Le Creusot Montceau marqué depuis la fin du 18e siècle par le développement d’activités industrielles majeures : sidérurgie, industrie minière, céramique, verrerie, transports. Son siège social est installé au Creusot, au Château de la Verrerie, où l'on peut découvrir le Musée de l'homme et de l'industrie.

Montceau-les-Mines, la Maison d'école
La Maison d'école est, depuis 1978, l'un des musées de site de l'Ecomusée du Creusot-Montceau

Charolles, Espace René Davoine

L'ancienne maison de l'artiste, renommé après sa mort Musée René Davoine, est aujourd'hui rebaptisé "Atelier Davoine".

Le Musée René Davoine a été créé suite au testament de l'artiste. Le site conservait pas moins de 200 oeuvres, maquettes, outils du sculpteur. Pièces en bois, puis pierre et marbre, le talent de René Davoine a été repéré dès le salon des Artistes Français de 1925 avec la présentation de "Gaminerie". 
Plus tard, les nombreuses récompenses notamment pour l'Opprimée, le Bucheron ou encore Eve la Tentation aboutiront à une reconnaissance pour l'artiste qui connaitra son apogée avec la médaille d'Or pour la Vierge à l'école en 1954 au Salon des Artistes Français.
Elu comme membre du jury de sculpture jusqu'à sa mort, il ne cessera jamais de travailler son art.
En 1962, l'artiste décède et lègue à la ville de Charolles l'ensemble des collections en sa possession. Sa maison est alors transformée en Musée tenue par Madame Davoine.
En 2006, suite à un accord avec la famille  concernant une meilleure conservation des oeuvres de l'artiste, Le Musée Davoine est fermé au public, et rebaptisé "Atelier Davoine".
L'Espace René Davoine est créé au Musée du Prieuré et accueille en dépôt les oeuvres majeures du sculpteur.

Si vous souhaitez visiter l'Atelier Davoine, il vous est ouvert gratuitement pour la Nuit des Musées et les Journées du Patrimoine. Vous y apprécierez les maquettes et les outils de l'artiste restés sur place au sein de ce lieu historique.


Blanzy, Musée de l'Association La Mine et les Hommes
Partez sur les traces des Gueules noires ! Découvrez l’univers des mineurs, leurs conditions de vie et de travail ; installations du jour : lampisterie, puits, chevalement, machine d’extraction. Au fond, galeries de l’époque de Germinal aux années 1990, où méthodes d’exploitation, moyens de transport, de communication, d’aération et de sécurité sont retracés. Le plateau-rabot à soutènement marchant est une machine ultramoderne unique en France.

Le Creusot, Ecomusée de la Communauté Le Creusot Montceau
Créé à la fin de 1973, l'Ecomusée du Creusot Montceau a pour missions de recenser, étudier et valoriser le patrimoine du territoire de la Communauté Le Creusot Montceau, marqué depuis la fin du 18e siècle par le développement d'activités industrielles majeures : sidérurgie, industrie minière, céramique, verrerie, transports.

PARAY LE MONIAL. Musée eucharistique du Hiéron.
Depuis sa rénovation, ce musée monument, classé Musée de France, présente sur 700 m² un parcours retraçant deux millénaires d'histoire du christianisme.

Le nom du musée s'appuie sur la racine grecque, hieros, sacré, et fait également référence aux hieron de l'Antiquité Grecque, espaces à la fois religieux et politiques.
S'ouvrant à l'art contemporain, il propose aujourd'hui une nouvelle approche culturelle, du sentiment religieux de l'Occident chrétien


Ecuisses, Musée du canal
Le musée du canal, depuis 1979 l'un des musées de site de l'Ecomusée du Creusot Montceau, est installé sur le site de la "Neuvième écluse" à Ecuisses.

Charolles, Musée du Prieuré

Le Musée du Prieuré présente une collection complète d'histoire de l'art local. Répartie en cinq départements, venez découvrir l'histoire et la technique de la faïences de Charolles, la peinture de paysage de Jean Laronze (185-1937) et de Paul Louis Nigaud (1895-1937),  l'espace René Davoine (1888-1962) consacré à l'artiste Charolais, ainsi que la sculpture médiévale dans le magnifique cadre historique de l'ancien site clunisien.


Pierre-de-Bresse
Clamecy  
Château-Chinon  
Cosne-sur-Loire  
La Machine  
Saint-Amand-en-Puisaye  
Varzy  
Nevers  
Saint-Léger-sous-Beuvray  
La Charité-sur-Loire
Dijon  
Beaune  
Auxonne  
Alise-Sainte-Reine  
Châtillon-sur-Seine  
Rancy
Montbard  
Reulle-Vergy  
Saulieu  
Sens  
Avallon  
Auxerre  
Noyers  
Saint-Sauveur-en-Puisaye  
Vézelay  
Villeneuve-sur-Yonne  
Toucy  
Saint-Fargeau  
Paray-le-Monial  
Cluny  
Romanèche-Thorins  
Tournus  
Chalon-sur-Saône  
Autun  
Mâcon  
Blanzy  
Bourbon-Lancy  
Charolles  
Le Creusot  
Perrecy-les-Forges  
Montchanin  
Montceau-les-Mines  
Semur-en-Auxois
Cuisery  
Saint-Martin-en-Bresse  
Louhans  
Cuiseaux  
Saint-Germain-du-Bois  
Verdun-sur-le-Doubs  
Romenay  
Solutre
Matour  
Guérigny  
Joigny  
Dicy  
Nuits-Saint-Georges
Ciry-le-Noble
Ecuisses
Villiers-Saint-Benoit